• Se verbe fatiguer


    Se verbe fatiguer...


    J'ai couru si longtemps


    La terre est partie à l'heure, dans un fracas d'étincelles, blanches...


    J'ai couru si longtemps


    Le courant s'est habitué


    Les images viennent d'ailleurs,
    Parlent voler dans le rêve...


    Les images rapides en permanence ne font aucun sens, excepté un désir d'éblouissement. C'est un appel à l'illumination spirituelle.


    "La débauche [ou son impression (rajout perso)] n'a rien de frénétique. Elle n'est qu'un long sommeil. ( A. Camus )


    Une façon parfois de gagner du temps face à ce déluge, à l'extérieur, illusoirement à l'intérieur, qui demande tant et tant sans qu'on n'y comprenne ni pourquoi ni comment.


    Stop l'image.


     


     


     


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :